11 mai 2011

Toujours des critiques dithirambiques pour le roman « ABCD… Z »

yop
je viens de finir ton roman
dérision,sensibilité à fleur de peau,une histoire la tienne                                                        et un reflet de miroir
des personnages buccoliques,anarchroniques,réalistes et utopiques                                      la vie quoi
des pulsions ,des masturbations intensives,le tantrisme ,le sexe ,l’amour ,la tendresse           (et alors )
la dualité de l’utopie et du réalisme                                                                                      l’équilibre
le voyage planétaire,le voyage intérieur,                                                                                le temps
j’ai beaucoup aimé
alors à quand le prochain