Coût de la méthode

A une époque où le coût de la santé est d’actualité, et les dépenses de santé limitées, il semble important d’étudier ce critère.

Cette technique d’accouchement demande un investissement de départ pour le bassin d’accouchement et la télémétrie.

Elle ne demande pas plus de personnel obstétrical qu’un autre accouchement.

Par contre en diminuant les demandes d’analgésies péridurales, en diminuant les manoeuvres instrumentales et les lésions du périné cette méthode diminue le coût de l’accouchement mais aussi la durée d’hospitalisation. En 1993, le prix forfaitaire d’une journée d’hospitalisation dans la maternité de l’hôpital de Pontoise était de 1924.66 Francs [53].