Satisfaction de la femme et accouchement

De plus en plus de parents, ressentent que la prise en charge médicalisée de la femme interfère avec le processus physiologique de l’accouchement. Ces considérations participent aux regains des accouchements à domicile, et à la recherche d’autres modes d’accouchement plus libre. L’hopital doit proposer des alternatives qui ne remettent pas en question la sécurité des femmes. Un hopital universitaire a créé un centre de naissance alternatif pour les femmes à faibles risque. Un environnement chaleureux facilite le travail et l’accouchement et renforce l’unité familiale. Le service de soins médicalisé est proche dans le même hopital[kerner].

Le bien-être psychologique de la femme, participe a diminué le temps de travail [Nelson & al]

Toutes les équipes qui suivent des accouchements dans l’eau se rejoignent pour exprimer la satisfaction des femmes. Les femmes décrivent une sensation de décontraction et d’intimité dès l’entrée dans le bain. L’équipe obstétricale, enthousiaste, note une ambiance sereine en salle de travail et participe à la protèger.

La possibilité de changer de position, la participation active pendant la naissance de son enfant, sont aussi les points positifs importants que la femme exprime après son accouchement. Le temps de travail, l’utilisation des forceps vont aussi changer l’appréciation de la femme sur son accouchement( cf. chap. 2.2)

Dans la série présentée, nous retrouvons 97.5% des mères qui souhaitaient renouveler l’expérience de l’eau lors d’un accouchement ultérieur. Cette grande majorité montre la satisfaction et le vécu positif de l’accouchement aquatique pour les femmes.

Dans leur service, Angst & al [13] proposent un système de fonctionnement qui laisse le choix des positions pendant l’accouchement et la possibilité de l’accouchement aquatique. Ils ont observé que les primipares qui ont accouché dans l’eau, ont apprécié cette forme d’accouchement et y avait recours pour leur deuxième enfant.

Il est important que l’accouchement et donc la naissance soient vécus de façon positive, le choix de la méthode d’accouchement est un des premiers critères qui détermine le souvenir de l’accouchement et la satisfaction[Simkim ].

Dans l’analyse des résultats d’accouchement, les facteurs psychologiques sont prendre en considération. Ils peuvent être positifs et améliorer le déroulement du travail ou négatifs et le perturber. Une étude randomisée, contrôlée sera difficile à évaluer avec une population désirant un mode d’accouchement bien défini. Une alternative est de choisir un établissement non reconnu pour proposer ce mode d’accouchement. Les résultats seront moins influencés par les facteurs psychologiques de la femme.

Les bases d’une étude sur la relation précoce mère-enfant après accouchement aquatique ont été définies par Le Professeur Le Camus et Laurence Larroque de l’Université de psychologie de Toulouse .