ACCOUCHEMENT DANS L’EAU : Enfin “lavé” de tout soupçon.

C’est de Belgique que nous vient la lumière.

Dans ce pays, celui du Docteur Ponette et de son équipe, à Ostende, qui pratiquent la naissance aquatique depuis plusieurs dizaines d’années et après le travail remarquable de Madame Eva CARDILLO de la Haute Ecole de Louvain l’an dernier, deux sages femmes, Mesdames Johanne RIOU et Louise BORCHGRAEVE, de la Haute Ecole Léonard de Vinci, Bruxelles, viennent par une méta étude, dont votre serviteur était le conseiller expert, portant sur plusieurs milliers de cas,  de prouver l’innocuité de la naissance aquatique…enfin.

 Les conclusions de leur travail sont simples voire bibliques:

  « Il n’y aurait donc aucun effet clinique néfaste mais également aucun bénéfice clinique ». »L’accouchement dans l’eau n’a pas d’effet ni positif ni négatif au niveau du score d’APGAR, des admissions en néonatalogie,des infections, de la mortalité,de l’avulsion du cordon, de la température corporelle et de la réanimation ».

                    « ABSENCE D’EFFET CLINIQUE NÉGATIF », « PAS D’EFFET NÉFASTE ».

C’est cela que nous retiendrons, n’ayant jamais paré notre technique de vertus particulières, physiques pour le nouveau-né. C’est au niveau psychologique et psychique que nous oeuvrons par le biais d’une naissance plus douce dans ce monde.Messieurs les Docteurs LAMAZE et LEBOYER en avaient eu l’intuition il y a plusieurs dizaines d’années quand ils parlaient de naissance sans douleur.

C’est une ère nouvelle qui démarre, mettant fin par la preuve aux accusations de dangerosité proférées par une grande partie des professionnels de la naissance, n’ayant naturellement jamais assisté à une naissance dans l’eau.

Cette étude permet à notre association l’A.F.N.A., Association Française de Naissance aquatique,de poursuivre en justice pour préjudice moral, tout propos calomniateur quelque soit son auteur.

Nous exigeons également des pouvoirs publics que l’accouchement dans l’eau soit enseigné dans les écoles de sages femmes et durant les études d’obstétrique quand aujourd’hui,il n’y a pas un mot d’enseignement de cette méthode, celle-ci étant balayée d’un revers de main pour sa dangerosité supposée.

Le dernier point, but not least,sur lequel nous insisterons est la création d’un centre pilote dans notre pays pour l’enseignement spécifique de la naissance dans l’eau.

 Les avantages maternels sont désormais bien connus et bien de l’eau a coulé sous les ponts depuis la thèse d’anthologie du Docteur Anne BOURGEOIS au début des années 90, en présence des Professeurs SUREAU et FRYDMAN qui rapportait déjà dans cette étude originale la quasi disparition des épisiotomies, la diminution des taux de forceps, de césariennes et de péridurale, la division par trois du temps de travail et la satisfaction des mamans…Excusez du peu…

  A l’heure actuelle, dan notre pays, seuls quelques endroits persistent à pratiquer, un peu, les naissances dans l’eau mais ils se savent sous haute surveillance et que le moindre problème sera payé cash.Il n’y a que quelques dizaines de naissances aquatiques en France par an.

Je suis malheureusement bien placé pour en parler ayant récolté deux années d’interdiction d’exercice professionnel, durée de l’instruction d’un procès pour lequel je fus « blanchi » en appel.

Interdiction exceptionnelle dans un tel procès, motivée par mon implication aquatique, avec sa dangerosité, toujours elle, corroborée par l’administration de la santé. qui « effraya » la juge d’instruction au point de prononcer cette interdiction.

Cela fait plus de trente années que j’attends ce moment. J’ai en effet mis au monde, à ce moment, mon premier BB dans l’eau avec le prototype de la baignoire que j’ai conçue pour permettre ce genre de naissance dans de bonnes conditions de confort pour la parturiente naturellement mais aussi pour le professionnel de la naissance qui s’occupe de la naissance, d’hygiène et de sécurité.

Ceci se passait il y a déjà bien longtemps, en 1989, à la maternité du centre hospitalier de Saint-Nazaire dont le chef de service, le Docteur Claude GERARD, élève du professeur SUREAU à Port Royal, fit preuve d’humanisme et d’un grand professionnalisme en permettant la pratique de cette méthode dans son service.

Nous fûmes quelques uns à persévérer malgré les périls, convaincus du côté « magique » de ce type de naissance.Je ne peux pas ne pas citer les Docteurs Gilles HABART, qui tient à bout de bras la maternité de Pithiviers jusqu’à sa fermeture administrative où il succéda au célébrissime docteur Michel ODENT, Patrick STORA, l’électron libre et, naturellement, Max PLOQUIN qui dirigea si longtemps la clinique Montaigne à Châteauroux. Des justes…

 Bien sûr le chemin est encore bien long..

 Je n’en veux pour preuve que la réponse éloquente du Professeur Israël NISAND, Président du Syndicat des gynécologues obstétriciens, pourtant réputé comme « éclairé », à une de nos demandes, récente, pour effectuer des interventions  au sujet de la naissance dans l’eau dans l’école de sages femmes dont il est responsable.

Celle-ci fut brève, mentionnant simplement son refus car il est « personnellement » hostile à ce genre de pratique. Gageant que ce scientifique avait une réponse fondée, nous lui posâmes la question normale de savoir pourquoi cet opinion. Il n’y eut pas de réponse…

UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE

L’ensemble des travaux mentionnés est à votre disposition sur simple demande sur le site de l’A.F.N.A.: www.accouchement-dans-leau.com aux rubriques « contact » ou « téléchargements ».

Docteur Thierry RICHARD, Président de l’A.F.N.A., Association Française de Naissance Aquatique.

Contacts :07 58 50 90 27

morpheas64@yahoo.fr

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s