Guingamp. Le gynéco qui voulait accoucher dans l’eau fait condamner l’ARS

Article – Telegramme du 29 Octobre 2014

29 octobre 2014

Fin 2012, il avait défrayé la chronique à Guingamp (22) avec son projet polémique de centre d’accouchement dans l’eau. Auteur d’une grève de la faim de 28 jours, le Dr Thierry Richard avait été suspendu de ses activités médicales par l’Agence régionale de santé, du 27 novembre au 3 décembre 2012. Pour l’ARS, cette mesure visait à empêcher le praticien d’ouvrir son « Semelweiss centrum », au nom de la sécurité des parturientes en cas d’urgence. 1.500 € pour une semaine de suspension abusive Vendredi dernier, le tribunal administratif a condamné l’ARS à verser 1.500 € au gynécologue-obstétricien pour décision abusive. Dans son jugement, le tribunal estime que l’ARS, qui délivre ou non les agréments pour les établissements de santé, n’avait pas à aller jusqu’à imposer « l’interdiction générale » d’exercer la médecine. En sa qualité de préfet de la santé, l’autorité avait, selon le tribunal, toute latitude pour refuser une ouverture administrative. En outre, en vertu de ses pouvoirs de « police spéciale », elle avait la possibilité de faire fermer le centre en cas de « danger grave ou imminent ». En ce sens, pour la justice, le médecin était fondé à attaquer la suspension qui fut levée au bout d’une semaine, le temps pour le Dr Richard de s’engager à n’opérer aucun accouchement dans sa baignoire, présentée comme révolutionnaire. Parti, dans la foulée exercer la médecine dans le sud-Finistère, le Dr Thierry Richard, itinérant de la santé, était aussi connu à Guingamp pour avoir été porte-parole d’un courant politique sans lendemain. Le PEC (Parti des évidences concrètes) a longtemps annoncé qu’il pourrait monter sa propre liste aux dernières municipales, à Guingamp. La légalisation des maisons de tolérance et du cannabis figurait en tête de programme.

© Le Télégramme – Plus d’information sur http://www.letelegramme.fr/finistere/guingamp-le-gyneco-qui-voulait-accoucher-dans-l-eau-fait-condamner-l-ars-29-10-2014-10404088.php

Programme P.E.C, Parti des Evidences Concrètes, Municipales, Guingamp

Pro

1/ Pas d’ argent public pour la trésorerie d’ En Avant Guingamp.

2/ Suppression de la police municipale.

3/ Transports en commun gratuits.

4/ Création de jardins potagers collectifs.

5/ Caution bancaire municipale de 15 000 Euro par CDI créé sur la commune.

6/ Réintroduction des boissons alcoolisées aux pots de la Municipalité.

7/ Création de douches municipales gratuites.

8/ Un stade permanent pour les « petits » clubs de foot ball de la ville, le Stade Charles de Blois et le club mahorais.

9/ Plantation d’ arbres fruitiers dans les espaces publics.

10/ Aide logistique à l’ Association ALCHI, Association de Lutte contre l’ habitat indigne: un local et une subvention annuelle de 500 Euros.

11/ Aide à la création du 1er laboratoire breton de cannabis thérapeutique.

12/ Ouverture d’ une maison de tolérance municipale.

13/ Création d’ une salle de concert de 300 places intra muros.

14/ Cantines scolaires: produits frais, de proximité, biologiques à tous les repas , un repas végétarien par semaine.

15/Mise en place d’ ampoules basse consommation (L.E.D.) pour l’ éclairage public

16/ Changement positif du nom de certaines rues ( ex: Rue du Maréchal Joffre, « boucher » de la Première guerre mondiale, en Rue Coluche ).

17/ Concours de tag pour décorer les façades de la médiathèque.

18/ Accès direct des citoyens aux véhicules de Gendarmerie circulant dans Guingamp, sans passer par Saint-Brieuc, par souci d’ efficacité et de rapidité d’ action en cas de délit ou d’ agression.

19/ Pollution auditive: faire respecter les maxima sonores autorisés par tous les véhicules.

20/ Organisation d’ un rallye annuel de voiturettes autour de la PLace du Centre.

21/ Création d’ une télévision municipale.

22/ Mise en place d’ une RELLE astreinte de taxis 24H/ 24.

23/ Aide logistique accrue pour le Centre culturel breton.

24/ Isolation thermique de l’ ensemble des batiments municipaux.

CENTRE SEMMELWEIS GUINGAMP : FIN DE LA GREVE DE LA FAIM

Le 8 janvier 2013, c’est exactement à 20h43 que le Dr RICHARD mit fin à sa grève de la faim en enfournant une bouchée de pizza, mauvaise d’ailleurs. Celle-ci aura donc duré 28 jours, soit 4 semaines.

La Ministre de la Santé, n’a même pas daigné donner la moindre réponse ne serait ce sous la forme de l’envoi d’un émissaire.

Devant cette fin de non recevoir lourde d’implications pour l’avenir immédiat du Centre Semmelweis et celui des emplois s’y référant. Sans compter ceux non créés par la non diffusion de la baignoire ONDINE, clé de voûte de la méthode mise au point par le Docteur RICHARD, construite en France.

D’ autres voies sont à l’ étude pour poursuivre l’ action en faveur du Centre de naissance aquatique dont un recours auprès de Madame Taubira, Ministre de la Justice.

NAISSANCE AQUATIQUE : LE DOCTEUR RICHARD A SON 27ème JOUR DE GREVE DE LA FAIM POUR L’OUVERTURE DU CENTRE SEMMELWEIS A GUINGAMP (22)

Toujours sans réponse de la Ministre de la Santé, le Dr RICHARD est à son 27ème jour de grève de la faim pour obtenir la levée de la menance d’interdiction d’exercer proférée à son encontre par l’ A.R.S. Bretagne s’il pratiquait des naissances aquatiques au sein du Centre Semmelweis à Guingamp.

Les conséquences de cette absence ministérielle sont graves, car, en plus de la souffrance physique qu’implique une grève de la faim, celle-ci met en péril l’existence même du Centre Semmelweis en raison du retard que cela provoque au niveau des investisseurs et de l’inscription des patientes.

Par ailleurs, l’ A.F.N.A., Association Française de Naissance Aquatique, rappelle que cela met également en péril des emplois français car la baignoire ONDINE, clé de voute de la technique des naissances aquatiques, mise au point par le Dr RICHARD, est construite par la SOMETHY, à Montpellier . De plus, l’hospitalisation à domicile, utilisée par le Centre Semmelweis, permet de considérables économies à la Sécurité Sociale de l’ordre de 2 000 € par naissance.

Cette grève de la faim dans le Centre Semmelweis permet également de recueillir de nombreux témoignages de soutien, ainsi que de nombreuses signatures pour la pétition. Une démonstration du fonctionnement de la baignoire ONDINE est également réalisée au cours de ces visites.

Contact : Dollo Catherine

02 96 44 04 39

morpheas64@yahoo.fr

http://www.accouchement-dans-leau.com

Centre Semmelweis : 19ème jour de la grève de la faim

Le Dr Richard est aujourd’hui à son 19ème jour de la grève de la faim.

Pour le moment, toujours pas de réponse de la part de la ministre de la santé malgré un nouveau recommandé avec accusé de réception adressé le 28 décembre 2012. Par contre, le ministre Montebourg, sollicité également par l’ AFNA pour intervenir sur ce dossier concernant des emplois français (la baignoire Ondine est en effet construite entièrement à Montpellier par la Sométhy, première entreprise française dans le domaine de la thalassothérapie médicale) est intervenu pour interpeler également la ministre de la santé.

Le Dr Richard, revendiquant toujours la liberté du choix de la naissance pour les femmes, entend continuer, même s’il sent ses forces décliner après près de trois semaines de grève de la faim, celle-ci aussi longtemps que possible.

Centre Semmelweis : le Dr Richard entame son 15ème jour de grève de la faim

Toujours sans réponse de la ministre de la santé en ce qui concerne la levée de la menace d’interdiction d’exercer à son encontre brandie par l’Agence Régionale de la Santé s’ il pratique des naissances aquatiques au centre, le Dr Richard poursuit sa grève de la faim au sein du Centre de Naissance Aquatique, le Centre Semmelweis à Guingamp.

Toujours fort de sa détermination à défendre la liberté du choix de la naissance, celui-ci prolonge cette grève bien que son état général continue de se dégrader. Il veut croire que les autorités compétentes prendront rapidemment en compte son action.

Par ailleurs l’ AFNA, Association Française de Naissance Aquatique rappelle son besoin de capitaux pour continuer son action.

L’ A.F.NA. est donc toujours à la recherche de 50 000 € (capital risque rémunéré par l’ A.F.N.A. à 15 % d’intérêts annuels).

L’ A.F.N.A remercie les nombreuses personnes qui se rendent au Centre Semmelweis pour soutenir le Dr Richard dans cette épreuve.

COMMUNIQUE CENTRE SEMMELWEIS : LE DOCTEUR RICHARD POURSUIT SA GREVE DE LA FAIM.

Le mardi 18 décembre 2012, le Docteur RICHARD, Président de l’ A.F.N.A., Association Française de Naissance Aquatique, sera à son septième jour de grève de la faim, pour obtenir la levée par la Ministre de la Santé, de la menace, brandie par l’ A.R.S., d’interdire le Centre Semmelweis.

L’A.F.N.A. remercie la population locale qui se déplace, nombreuse, pour soutenir le gréviste de la faim et signer la pétition.

Le Docteur RICHARD confirme sa détermination à poursuivre cette grève jusqu’à l’obtention de la levée de cette menace administrative qu’il juge inacceptable et contraire à la notion élémentaire de liberté du choix de la naissance pour la femme.

L’A.F.N.A. rappelle qu’en plus des intérêts médicaux de la technique mise au point par le Docteur RICHARD, baignoire ONDINE et télémétrie fœtale avec capteurs étanches, celle-ci permet de grandes économies pour la Sécurité Sociale (plus de 2 000 € par naissance) en pratiquant un retour rapide au domicile pour les patientes et leurs bébés.

Contact : Dollo Catherine
Mail : morpheas64@yahoo.fr
Tél : 02 96 44 04 39
Site : http://www.accouchement-dans-leau.com

CENTRE DE NAISSANCE AQUATIQUE, GREVE DE LA FAIM, PETITION, SOUSCRIPTION L’A.F.N.A.

L’ A.F.N.A., Association Française de Naissance Aquatique, annonce la grève de la faim de son président, le Docteur Thierry Richard, pour obtenir la levée de la menace de l’ A.R.S. d’ interdiction d’ exercer la Médecine si celui-ci pratiquait des accouchements au sein du Centre Semmelweis, le Centre de naissance aquatique de Guingamp.
C’ est au nom de la liberté du choix de la naissance pour les femmes que le Dr Richard entame cette dure épreuve.
Par ailleurs, l’ A.F.N.A. lance une pétition de soutien sur son site: http://www.accouchement-dans-leau.com. Il suffit de laisser un message sur le site à la rubrique  » Contact ».
Enfin, devant l’ inflation des frais générés par l’ ouverture du Centre Semmelweis, notamment pour les assurances et la défense de son bon droit devant les tribunaux en frais de justice, L’ A.F.N.A lance une souscription de 50 000 Euros rémunérés à 15 % d’ intérêts.
Contact: Dollo Catherine
02 96 44 04 39
Mail: morpheas64@yahoo.fr